vendredi 14 avril 2017

Bridget Jones: folle de lui

Veuve, 51 ans, mère de deux enfants en bas âge, mais toujours en quête de l'homme idéal: Bridget is back !

Elle n'est plus obsédée par ses kilos, plutôt par les réseaux sociaux, le nombre d'amis qu'elle a sur Facebook (ce qui ne peut que mal se passer, vu son niveau en informatique) et ses enfants qui la font tourner en bourrique.
Le grand Mark Darcy avec qui elle a vécu le bonheur conjugal pendant dix ans est mort dans un accident, et après une longue période de deuil, Bridget se transforme en cougar dans les bras d'un trentenaire sexy (et quelque peu immature). Mais pour combien de temps? Car elle a bien entendu toujours le don de se mettre dans des situations impossibles. Les mésaventures de cette Bridget plus posée et plus mûre n'ont rien perdu de leur piquant. Au contraire.


Ma critique: 
On retrouve bien notre Bridget adorée, et toujours aussi maladroite.
Quant à sa vie sentimentale, elle est toujours aussi mouvementée. Ce qui nous fait bien entendu sourire. Maladresses? Oui, mais pas que, puisqu'il y a aussi de l'émotion après un moment tragique... Drôle, triste: un mélange explosif. Le film sera tout aussi génial, j'en suis persuadée!
 
Un roman pétillant et audacieux qui plaira aux fans de la première heure, qui ont vieilli avec Bridget et se reconnaîtront dans cette quinqua toujours aussi drôle..

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire