mercredi 20 mai 2015

Si c'était à refaire

Si c'était à refaire de Marc Levy

Andrew Stilman, grand reporter au New York Times, vient de se marier.
Le 9 juillet 2012 au matin, il court le long de l'Hudson River quand il est soudainement agressé. Une douleur fulgurante lui transperce le dos, il s'effondre dans une mare de sang.
Andrew reprend connaissance le 9 mai 2012… Deux mois plus tôt, deux mois avant son mariage.
À compter de cette minute, il a soixante jours pour découvrir son assassin, soixante jours pour déjouer le destin.
De New York à Buenos Aires, il est précipité dans un engrenage vertigineux. Une course contre la montre, entre suspense et passion, jusqu'au dénouement… à couper le souffle.

Ma critique

Petite éloge à Marc Levy: je le félicite pour ce livre! Un pur moment de plaisir de lecture ! J’ai déjà lu quelques livres de cet auteur et je dois dire, que c’est de loin mon préféré. Pour une fois, il change un peu de registre tout en conservant un minimum de paranormal et de romantisme. L’histoire a été vraiment prenante et ce, dès le début. Un livre avec plein de valeur ! Les thèmes abordés dans ce livre sur la dictature en Argentine ou les certaines adoptions en Chine qui sont mensongères étaient assez poignantes… Je vous le recommande vivement ! 

"On serait bien heureux si on pouvait s'abandonner soi-même, comme on peut abandonner les autres"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire